Going back to …

Une vingtaine de personnes est venue discuter avec Christian Passuello après le visionnage du film/ Going back to ….. Nissa la bella.

Ciné Òc
Ciné Òc

Est-ce que la mondialisation de cette ville lui a fait perdre son identité? Film tourné en 1996, mais toujours d’actualité, il y a toujours quelques associations qui maintiennent ce lien avec les traditions, activités et langue. Ce sont des minorités mais qui laissent une ouverture à la renaissance de cette langue et de ses usages.

L’ouverture au monde qui lui permet de vivre aujourd’hui a changé Nice mais comme toute ville touristique, en cherchant bien, on sent son âme vibrer .

Très belle soirée qui s’est terminée par un moment de convivialité revenue possible au CIRDOC.